Journée internationale de la musique

Nouvelles / Journée internationale de la musique

Démo du moment – L’arc musical

L’arc est une arme dont l’origine est fort ancienne (environ 20 000 ans). On peut facilement s’imaginer que les premiers hommes ayant tendu une corde à une branche pour se fabriquer un arc ont remarqué que celle-ci pouvait émettre un son lorsqu’elle était pincée. Il n’en fallait probablement pas plus pour que le premier instrument de musique à corde voie le jour : l’arc musical. Lorsque l’on pince une corde fixée à ses deux extrémités, des ondes stationnaires sont générées, produisant un son ayant une note précise. Toutefois, l’intensité de ce son est relativement faible, à moins qu’une caisse de résonance ne soit ajoutée à l’instrument. Avec l’arc musical, c’est généralement la bouche du musicien qui est utilisée comme caisse de résonance pour amplifier le son produit par la vibration de la corde.

Il est possible de produire différentes notes avec l’instrument lorsqu’on ouvre plus ou moins grand la bouche, modifiant ainsi la forme de cette caisse de résonance. Lorsque la bouche est légèrement ouverte, des notes graves sont produites; plus on ouvre la bouche, plus les notes deviennent aiguës. Comme on ne change ni la longueur, ni la tension, ni la masse de la corde, le seul paramètre qui est modifié est le mode de vibration de la corde, qui est principalement amplifié.

Dans l’Inde antique, certains arcs étaient dotés de caisses de résonance formées de fruits creux qui participaient de manière importante à la terreur que pouvaient inspirer certains grands guerriers sur les champs de bataille. L’épopée indienne Mahâbhârata raconte que l’arc du terrible Arjuna produisait un son qui suffisait à faire fuir bien des ennemis…