Journée mondiale de la vue

Journée mondiale de la vue

Démo du moment – « L’image se forme sur la rétine, l’âme l’interprète »

Jusqu’à la fin du 16e siècle, on avait la certitude que ce qui était capté par notre œil était une réplique exacte du monde qui nous entoure, c’est-à-dire une représentation à l’endroit. C’est en s’inspirant des similitudes structurelles entre la chambre noire et l’œil que la communauté savante de l’époque réalisa que l’image formée dans l’œil était en fait renversée. La chambre noire est une chambre fermée, sans lumière dans laquelle la lumière extérieure peut entrer par un petit trou ou par une lentille. Ce montage de démonstration est illustré sur l’image de gauche.

Toutefois, si nous acceptons qu’une image renversée se forme dans l’œil, une autre question s’impose : pourquoi voyons-nous à l’endroit ? Selon René Descartes (1596-1650) « l’image se forme sur la rétine, l’âme l’interprète ». L’illustration de droite tirée du livre La dioptrique de Descartes de publié en 1637, représentait cette idée. On y voit un homme qui regarde l’image sur la rétine, symbolisant l’esprit qui «interprète». Une telle interprétation suggère ainsi que le cerveau joue un rôle actif dans le mécanisme de la vision. Or, à cette époque, soupçonner que le cerveau humain traite l’information, sans même que l’on ne s’en rende compte, était une révolution!

La chambre noire, l’œil et l’évolution des savoirs sont quelques-unes des idées vues et expérimentées dans le module L’optique géométrique et la camera obscura, spécialement conçues pour l’enseignement secondaire. Elles sont disponibles sur le site du CDSP.